Les types de vannes et leurs applications

vannes

En général, une vanne est un dispositif permettant de contrôler ou de modifier le débit d’un liquide, pulvérulent, gazeux, ou multiphasique, dans un canal ou un endroit fermé. Un robinet vanne est présent dans les environnements industriels et dans les foyers. Il est aussi appelé robinet de sectionnement tout en étant affecté à équiper les réseaux de distribution d’eau dans la douche, les lavabos, et les baignoires. Ce genre de robinet se branche également sur les dispositifs électroménagers. Mais quels sont les différents types de vannes ?

Les vannes à bille

Les vannes à bille sont généralement les plus utilisées dans les applications industrielles, car elles offrent un fonctionnement facile et un haut niveau d’étanchéité. Si le robinet vanne est en position fermée, l’ouverture est perpendiculaire à l’entrée et à la sortie. Toutefois, lorsqu’il est béant, un nivellement s’effectue entre l’entrée et la sortie de l’outil. Afin de différencier la position de l’appareil, une poignée pouvant être actionnée automatiquement ou manuellement, est employée. Les vannes à bille sont classifiées en robinets à bille flottants et en vannes à bille guidées. Ces dernières sont souvent usées dans les applications de combustible gazeux nécessitant plus d’imperméabilité pour éviter les fuites.

Les vannes papillon

Les vannes papillon sont modulables tout en ayant une conception bidirectionnelle et un sens de flux prédéterminé. Ces valves sont classées selon la convergence des éléments se trouvant dans leurs pièces principales. La vanne papillon concentrique est un modèle simple et le plus utilisé. Ce robinet vanne possède un corps, une tige et un disque convergent sur le même pivot. De plus, il est fiable et peu onéreux. Par contre, dans la vanne papillon excentrique, les dispositifs ne s’affluent pas sur le même axe, mais elle optimise le niveau d’étanchéité, car le joint n’est pas ponctuel.

Les vannes à soupapes

D’une manière générale, les vannes à soupapes détiennent un ouvrage unidirectionnel. Cela permet de contrôler la pression, la vitesse et le débit. Dans ce type de robinet vanne, leur choix doit être fait selon les revendications de chaque application. Les vannes à soupapes manuelles sont réglées à l’aide d’un volant. En revanche, les robinets automatisés sont surveillés via un actionneur tout en étant électriques. Il existe aussi des mitigeurs à autorégulation qui sont employés comme des limiteurs de débit ou des supports de pression.

Il y a donc plusieurs formes de robinet à vanne. Cette dernière doit être totalement hydrofuge, ayant un revêtement de matériaux neutres tout en résistant à la corrosion. En ligne, vous pouvez trouver ce genre d’outil.

Comment choisir sa glissière télescopique ?
Techniques pour bien assembler la tôle