Qu’est-ce que le risque industriel ?

Les risques industriels s’appliquent à tous les établissements qui manipulent des produits chimiques ou des mécanismes néfastes aussi bien pour l’homme que la nature. Il arrive que les mauvaises manipulations provoquent d’importants dégâts sur l’environnement, à effet immédiat ou non. Plus d’explication dans cet article.

Quels sont les différents types de risques industriels ?

Le risque industriel le plus courant est le risque toxique dû aux substances chimiques rejetées dans l’air durant leur manipulation. Elles se déplacent sous forme de nuages toxiques dangereux pour la population. Il y a aussi le risque thermique. Certaines substances deviennent dangereuses au contact de la chaleur. Elles peuvent provoquer des incendies ou même une explosion. Elles peuvent entraîner des coups de chaleur et même des brulures jusqu’au 3e degré. Le risque radiologique correspond surtout aux effets néfastes de la radioactivité qui peut contaminer le sol, l’eau et l’aire. Selon le niveau de toxicités, l’irradiation peut favoriser le cancer.

Qu’est-ce qui favorisent les risques industriels et quelles en sont leurs conséquences ?

Les risques industriels sont favorisés par plusieurs facteurs d’ordre chimique ou pétrochimique, ainsi que les produits dérivés du pétrole et des produits agroalimentaires, pharmaceutiques et de consommations courantes. Le risque industriel englobe tous les accidents qui peuvent survenir sur les sites industriels. Certains processus de productions accélèrent les risques comme la production des médicaments, des engrais, de l’essence, du goudron ou de l’eau de javel. Les risques de toxicité produits par la manipulation des ingrédients de bases sont très élevés, provoquant la dégradation de l’environnement et de la santé de ceux qui les manipulent. Selon les études réalisées par les Bureaux d’analyse des risques et de pollutions industriels sur les données se rapportant aux accidents technologiques, plus 67 % des 1.630 accidents référencés concernent les installations classées. 95 % d’entre eux représentent les rejets de matières toxiques. Les risques industriels ont des impacts catastrophiques sur l’environnement et sur les humains, si l’on ne cite que la radioactivité engendrée par les activités de l’homme. Ils peuvent être thermiques, toxiques ou mécaniques.

Qu’est-il de la gestion du risque industriel ?

La prévention des risques individuels découle des responsabilités individuelles. Toutes personnes en contact direct avec les processus de manipulation des matières toxiques et dangereuses doivent s’armer de vigilance. Elles doivent faire en sorte d’éviter toutes les erreurs qui peuvent survenir à cause d’une mauvaise manipulation. Il faut également évoquer l’approche étatique. Celle-ci concerne surtout la mise en place d’un dispositif de protection et de prévention. Ce dispositif doit toucher toutes les facettes des différentes étapes des manipulations à risques. Cela peut concerner l’installation, l’utilisation et le transport des matières toxiques. Quant aux pouvoirs publics, ils doivent limiter l’urbanisation autour des sites industriels en instaurant des plans d’évacuation de secours en plus des mesures de prévention. Il faut garder en tête qu’il y a un lien entre les propriétés de certaines substances, les activités de l’homme, les risques de combustions et les risques industriels. Certains produits deviennent dangereux au contact de l’environnement humain. Ils peuvent provoquer des dommages immédiats et permanents. Le niveau de gravité du risque industriel dépend des dégâts qu’ils peuvent causer tant sur le plan environnemental que sur le plan humain. Si le risque industriel provoque une explosion, celui-ci peut avoir un impact sur l’urbanisation environnante, allant jusqu’à plus d’une dizaine de kilomètres. En ce qui concerne les législations, l’Union européenne a mis en place la directive « Seveso » qui oblige tous les pays membres de référencer tous les sites à risques et d’établir une politique de prévention. Ils doivent également faire en  sorte que chaque citoyen soit au courant  de ces risques pour qu’ils puissent prendre les mesures les plus adéquats pour sa santé et celle de sa famille.

L’amiante, un problème majeur de santé publique depuis 1997
Anticiper les risques industriels avec le Plan d’organisation Interne et les Plans particuliers d’intervention