Alimentation : comment se passer des produits industriels ?

Bourrés de conservateurs et d’additifs chimiques, les produits industriels constituent un vrai danger pour la santé. En quelques temps, ces aliments transformés ont envahi tous les commerces, engendrant un changement dans le comportement de chaque consommateur. Praticité, saveurs, facilité de préparation… Tant de promesses qui entraînent un véritable engouement chez le grand public. Si les offres semblent très alléchantes, les dangers qui se cachent derrière sont encore plus importants. Voici quelques conseils pour éviter de tomber dans le piège des aliments industriels.

Prendre le temps de déchiffrer les étiquettes et emballages

L’alimentation moderne se caractérise par l’ascension des produits chimiques et industriels. Plus le monde se développe, plus on mange mal. Cette situation est due au progrès et au besoin de trouver quelque chose de nouveau afin d’attirer les consommateurs. On retrouve souvent les mentions « ouverture facile » ou « repas tout-prêt » sur l’étiquète de ce genre de produits. Le but des fabricants étant de faciliter la consommation, le côté diététique est très souvent négligé.

Séduits par cette méthode d’alimentation « simplifiée », les consommateurs ne prêtent plus trop attention aux composants du produit. Alors avant de foncer tête baissée dans l’achat de tel ou tel produit prêt à déguster, vérifier si celui-ci ne présente pas de composants néfastes pour votre santé.

Il faut également se méfier des produits présentant des allégations santé telles que : « sans sucre », « allégé », « sans gluten » ou encore « riche en fibres ». Ces derniers sont généralement plus toxiques puisqu’ils présentent des additifs plus dangereux pour la santé. Il en est de même des produits ou ingrédients que vous ne connaissez pas. Si le nom ou la composition vous semblent étranges ou indéchiffrables, laissez tomber et orientez-vous vers un produit que vous connaissez.

Faire ses courses au bon endroit

Si vous souhaitez arrêter totalement les produits transformés, dites adieu aux grandes surfaces ! En effet, ce lieu est le foyer des produits industriels par excellence. Faites plutôt vos courses chez des artisans, producteurs et éleveurs près de chez vous, qui proposent des produits frais.

Acheter local et bio, ce n’est pas seulement bon pour la santé, c’est aussi moins cher que l’industriel. Par ailleurs, acheter vos ingrédients un à un vous permettra de savoir exactement ce que vous mangez, contrairement aux plats tout-prêts.

Si certains supermarchés proposent la vente de produits « bio », cette mention n’est pas toujours garantie. Ce cas est d’ailleurs très fréquent dans le domaine de la saisonnalité des aliments. Certains fruits ou légumes doivent être acheminés depuis des milliers de kilomètres, et subissent donc des étapes de conservation, mauvais pour la santé. Le 100 % bio, vous ne le retrouverez pas dans les temples de consommation de masse. Il n’y a rien de mieux qu’acheter des ingrédients frais et de saison dans un petit marché local.

Changer son alimentation, c’est changer ses habitudes

Consommer mieux est une bonne cause, encore faut-il avoir les bonnes initiatives pour le faire. Consommer des produits alimentaires transformés, c’est un peu comme une addiction, il est nécessaire de prendre des mesures (parfois radicales) pour s’arrêter.
La première chose à faire est de vous remettre en question : êtes-vous prêt à changer une bonne fois pour toutes vos habitudes ? Ceci fait, établissez un plan d’attaque auquel vous vous référerez, si l’envie vous prend d’abandonner.

La première habitude à avoir pour se débarrasser de l’industriel, c’est bien évidemment la cuisine. Ce n’est pas toujours évident, lorsqu’on a ni le temps, ni l’envie de préparer de bons petits plats. Cependant, cela permet d’éliminer la malbouffe, mais surtout d’avoir une alimentation plus équilibrée.

Ensuite, vous pouvez continuer votre transition en remplaçant petit à petit vos aliments transformés par des produits plus sains. Cette étape vise à habituer votre corps à consommer moins, mais mieux, pour vous débarrasser définitivement des aliments industriels.

Enfin, n’allez jamais faire vos courses quand vous avez faim, au risque de vous jeter sur une friandise ou un plat bourré de substances chimiques.

Environnement : les solutions pour revaloriser les produits industriels
Qu’est-ce qu’un produit industriel ?