Tout savoir sur la découpe au jet d’eau

découpe au jet d'eau

Bien que souvent utilisée dans le monde industriel, la découpe au jet d’eau est relativement méconnue. C’est un peu injuste, car elle est souvent utilisée dans l’industrie.

Définition de la découpe jet d’eau 

Pour réaliser la prouesse de découper un grand nombre de matériaux, la découpe au jet d’eau se sert d’une pompe à ultra haute pression. Celle-ci peut aller jusqu’à 6 500 bars, environ 70 fois plus fort que la pression des plus fortes lances à incendie. La puissance du jet est gigantesque. L’eau passe par une buse trouée dans une pierre précieuse. Le jet est ainsi d’une largeur très fine, plus fine encore qu’une tête d’épingle, avec 0,15 mm de diamètre.

Le procédé de découpe par jet d’eau est géré par ordinateur. Le jet peut ne contenir que de l’eau, pour découper des matériaux souples comme la mousse, le caoutchouc, ou encore le plastique. Avec de l’eau et un abrasif, ce procédé peut couper des matériaux plus résistants, comme l’aluminium, l’acier ou le titane.

Quel est l’intérêt de la découpe ? 

La découpe au jet d’eau permet de travailler avec précision. L’entaille causée par le jet très fin, mais terriblement efficace, offre un grand nombre de possibilités pour travailler le matériau.

De plus, contrairement à la découpe au laser ou au plasma, la découpe au jet d’eau ne produit pas de chaleur et ne modifie donc pas la structure des matériaux traités. Les parcours possèdent ainsi des rebords beaucoup plus lisses, presque satinés.

Avec ce type de découpe, il n’y a donc pas besoin de réaliser des travaux de finition et de perfectionnement des coupes. Cela permet de découper des pièces complexes et sur-mesure. Ce qui est un grand avantage pour avoir des pièces semi-finies et ne pas passer régulièrement par une phase d’usinage.

Cette technique de découpe est aussi relativement éco responsable. En effet, elle ne produit que peu de déchets, à part quelques scories ou bavures. L’utilisation du grenat abrasif, un abrasif minéral naturel à forme irrégulière et à arrêtes polies, permet un possible recyclage. Avec la prise de conscience de plus en plus aigüe des dérives amenées par l’industrialisation et ses conséquences souvent néfastes pour l’environnement, la découpe au jet d’eau représente donc bien des avantages.

Les secteurs industriels utilisant et la technique du jet d’eau

Conséquence de ces caractéristiques, la technique de découpe au jet d’eau est de plus en plus utilisée. Elle permet un gain de temps, de productivité et une production plus en phase avec la volonté de prendre davantage soin de la planète. Plusieurs types d’industries s’en servent particulièrement.

L’industrie automobile et la découpe au jet d’eau

Le secteur automobile est particulièrement important en France et dans le monde. Il se sert de la technique de découpe par jet d’eau afin de travailler des objets comme la tôle d’acier, les composites ou l’aluminium. Les panneaux de porte, les tapis d’intérieur peuvent aussi être découpés par jet d’eau. La technique sert par exemple à la découpe de fibres de carbone pour les véhicules de course automobiles ou à la découpe de pièces pour l’aménagement de camping car.

Ce procédé sert aussi à la construction de prototypes, avec par exemple le prototypage de mousses d’isolation phonique pour le compartiment moteur. La technique est aussi utilisée pour la mise en place d’outils pour équiper les machines de production.

 

L’industrie médicale

L’industrie médicale profite également de la technique de découpe par jet d’eau. Cela permet de réaliser des composants médicaux tels que les composants d’agrafes chirurgicales, des plaques tibiales, ou encore des pièces en inox pour des instruments chirurgicaux ou de l’outillage médical. On retrouve aussi des réalisations comme la découpe de membranes médicales hydrophobes ou le prototypage de mousses pour la podologie

L’industrie aéronautique et la découpe au jet d’eau

Le secteur aéronautique profite également de la technique de découpe au jet d’eau. Elle permet la réalisation de différentes pièces, comme le fuselage, la pale de turbine, le moteur à réaction, la queue et les ailes de l’aéronef. Plus dans le détail, le procédé est utilisé chez Tecmatel pour la découpe de mousses pour le calage des réacteurs d’avion durant leur maintenance, la découpe de mousses anti-feu pour la fabrication des cockpits ou la découpe de mousses antivibratoires pour les calages des carters de protection des plafonniers d’avion.

D’autres secteurs industriels utilisent aussi la technique de découpe au jet d’eau, comme le monde de l’électronique, de la défense ou de la PLV, c’est-à-dire de la publicité sur le lieu de vente.

Pourquoi vous avez besoin d’un rafraîchisseur d’air
Choisir une gamme d’éclairages LED économiques et performants