Plastique ou inox : comment choisir les cuves de stockage ?

Les cuves de stockage sont indispensables aussi bien dans le milieu industriel que dans les ménages. Évidemment, chaque secteur d’activité a son type de réservoir qui lui est approprié. Dans les industries, elles sont surtout utilisées comme conditionnement des produits liquides et gazeux nécessaire à leurs exploitations. Tandis que dans les foyers, elles s’utilisent plus comme étant un réservoir d’eau.

Ce qui intrigue les gens se trouve surtout dans le choix de la matière du réservoir à adopter. Qu’est-ce qui est le plus fiable ? Qu’est-ce qui est le plus adéquat pour tel produit, tel liquide ?

Les différents types de cuves de stockage

À vrai dire, la différence des cuves de stockage se trouvent au niveau des matériaux à partir desquels elles sont conçues. Parmi les cuves de stockage, les plus utilisées au quotidien figurent les réservoirs en acier, en inox, en polyéthylène, en fibre de verre ou encore en béton.

Les puits dont les parois sont des coulages de béton ou encore les grands châteaux d’eau illustrent la cuve de stockage en béton. Dans la plupart des cas, ces dernières assurent l’approvisionnement en eau potable d’une industrie ou bien d’une région donnée.

En ce qui concerne les cuves en inox, celles-ci sont surtout utilisées pour le stockage des produits chimiques dangereux, à savoir les soudes caustiques, les colorants industriels et bien d’autres encore. Par ailleurs, ce type de réservoir peut être adopté comme un équipement domestique pour garder de bons vins ou de bonnes bières. Sachez en outre que l’inox est très apprécié pour son caractère très résistant à la corrosion.

Les réservoirs en acier quant à eux offrent plus de sécurité. Effectivement, leur utilisation tourne plutôt autour du stockage des liquides inflammables. Encore faut-il que ces types de cuves puissent être enterrés. Pour avoir plus de renseignements sur le sujet, consultez le site centrinform.info.

Les avantages de l’utilisation de chaque type de réservoirs

Chaque type de cuve de stockage présente des avantages lors de son utilisation. La cuve en béton est connue pour sa stabilité et sa durabilité. Encore faut-il la quantité d’eau qui y sont stockés sont bien isolé, loin des contaminations.

Le réservoir en polyéthylène ou en plastique quant à lui est également apprécié pour leur résistance aux variations de température. Contrairement aux cuves en béton, ce dernier ne risque pas de se fissurer en cas de forte pression ou de frottement. Au contraire, il prend la forme de son nouvel emplacement.

Enfin, les cuves en acier quant à eux constituent les stockages par excellence des produits inflammables. De plus, ces dernières offrent une grande variété de dimensions. Effectivement, ces réservoirs sont en mesure d’emmagasiner plus de 100 000 litres de liquides. Les réservoirs en inox comme ceux en acier peuvent assurer le stockage d’un même liquide. Seulement, le risque de corrosion avec l’acier est plus élevé.

Les inconvénients de l’utilisation de certaines cuves de stockage

Bien que les réservoirs en inox et en plastique figurent parmi les conteneurs les plus prisés. Ils présentent chacun des inconvénients non remédiables. Effectivement, il s’avère que l’acier inoxydable constitue le contenant le plus résistant. Toutefois, il est notoire que l’intégrité de sa matière est compromettante avec certains produits tels que les solutions acides. Dans ce cas, il vaut mieux opter pour les cuves en polyéthylènes.

De même, les réservoirs de stockage en inox sont connus comme étant très lourds. En cas de modification ou de rénovation d’une installation, il est difficile de changer leurs emplacements. En termes de coût, ce surpoids implique également un coût d’expédition plus élevé.

Pour ce qui est des réservoirs en plastique, sachez que ces derniers sont uniquement réservés pour le stockage des produits de faibles volumes.

Pourquoi vous avez besoin d’un rafraîchisseur d’air
Choisir une gamme d’éclairages LED économiques et performants