Pourquoi le soudage laser ?

soudage laser

Le soudage est une méthode d’assemblage permanent conçue pour maintenir la continuité des propriétés des matériaux assemblés : en particulier les métaux et les plastiques. Le soudage permet un assemblage permanent en fusionnant les bords des pièces à connecter, et évite d’ajouter des pièces et des produits de connexion tels que des rivets, des agrafes et des boulons.

Principe du soudage laser

La soudure laser utilise un flux optique cohérent pour fusionner les bords du matériau à souder, élevant ainsi rapidement la température du matériau jusqu’à son point de fusion avec la précision qui ne peut être atteinte par la flamme ou l’arc. Le système génère et concentre également l’énergie du faisceau laser, d’environ 105 W/cm² à 106 W/cm². Le faisceau laser est l’épaisseur d’un cheveu dans lequel un métal est amené au point de vaporisation au niveau du liquide sur la paroi. Le bain de soudure est déplacé mécaniquement pour obtenir une précision de soudage.

Une fois le faisceau traversé, il se solidifie à nouveau, le métal assure une continuité métallurgique entre les pièces qui sont soudées, rendant invisible à l’œil nu la soudure. Selon le matériau à souder et aussi l’aspect attendu de soudure, du gaz inerte ou de la poudre fusible peuvent être ajoutés au bain de fusion pour améliorer ses performances et protéger une zone de soudage d’oxydation par l’air ambiant. Pour plus d’informations, cliquez sur https://www.irepa-laser.com/applications/soudage/soudage-metal.

Le matériel du soudage au laser et les déclinaisons de soudure laser

La soudure laser acier doit utiliser une machine d’atelier, devant être en mesure de générer et d’entraîner un puissant faisceau laser sur la ligne du soudage d’épaisseur capillaire. Par conséquent, il n’y a pas de pistolet de soudage manuel pour le soudage laser. Un soudage au laser conserve en effet un enregistrement de la vitesse de soudage, qui peut souder 8 mètres par minute. Le soudage laser est principalement divisé en deux catégories : laser CO2 et laser YAG. Le laser CO2 utilise le mélange du dioxyde de carbone, d’hélium et d’azote pour protéger et perfectionner la zone de fusion.

Faible puissance, le laser CO2 est généralement utilisé pour la découpe des matériaux non métalliques. Il faut que le faisceau laser soit guidé par un miroir orientable, qui ne peut être utilisé que pour une seule station. Le laser YAG est un faisceau laser à solide, car il est généré à l’aide d’une tige de grenat aluminium néodyme yttrium placée au milieu d’une source laser. Avec une puissance supérieure à 2 kW, le laser YAG est spécialement utilisé pour le soudage et la découpe de matériaux métalliques.

La pratique d’une soudure flot cohérent de la lumière

Lorsqu’il s’agit de précision capillaire ou bien inférieure à l’épaisseur du cheveu, la soudure laser inox a de nombreuses applications. De plus, l’assemblage des matières plastiques et thermoplastiques et le soudage, le soudobrasage et le brasage des métaux ont rendu de plus en plus fréquent l’utilisation des lasers, notamment pour les matériaux ne pouvant être exposés à des élévations de température au-delà du millimètre voire du micromètre. Par exemple, le soudage laser en continu est utilisé pour : les boîtes de vitesses, les roulements à billes, les scies diamantées, etc.

Pesage industriel : acheter du matériel professionnel en ligne
Comment transformer le caoutchouc ?